Complexe respiratoire bovin

Selon le dernier rapport trimestriel du Réseau Bovin/MAPAQ, 58% des praticiens du secteur laitier ont rapporté une augmentation de l’incidence de pneumonie, et ce sur l’ensemble du territoire québécois. Cette impression clinique est d’ailleurs appuyée par une augmentation des diagnostics de pneumonie dans les laboratoires de nécropsie. L’un des agents pathogènes responsables est une bactérie appelée Mannheimia haemolytica (identifiée lors de 50% des cas de nécropsie).

Heureusement, l’industrie bovine dispose d’un outil relativement efficace pour contrer les pertes économiques encourues par cette maladie : la vaccination. Comme il existe différents protocoles de vaccination dont les coûts varient quelque peu, nous vous invitons à en discuter avec nos vétérinaires afin de trouver celui qui correspond le mieux à vos pratiques d’élevage.